Visitez nos partenaires: Zen meditation, 47 ronin
Musashi Miyamoto
Learn Japanese with JapanesePod101.com
Navigation
Social media
47 Ronin Zen meditation

Ses années de duels.

Sans répit à la recherche de la perfection.

La bataille de Sekigahara.

Le 21 Octobre 1600, Miyamoto Musashi prit part à la bataille de Sekigahara, une guerre entre les clans Toyotomi et Tokugawa pour l'unification du Japon. Sa famille étant alliée du clan Toyotomi, Musashi combattit pour l'armée de Toyotomi Hideyoshi.

Pendant la bataille de Sekigahara, en juillet 1600, Musashi prit part à l'assaut du château de Fushimi (Fushimi-jo). Il participa également à la défense du château de Gifu (Gifu-jo) dans la préfecture de Gifu. Bien que jeune, et malgré son jeune âge, Miyamoto Musashi a combattit vigoureusement, s’en sortant indemne face à la défaite des forces de Hideyoshi.

Trois ans plus tard, Musashi se battit contre l'armée de Leyasu Tokugawa. Après la victoire de ses troupes, il devenint alors Shogun et établit l'ère Tokugawa (aussi connue comme la période d'Edo), qui dura 266 années. Ce fut la plus grande période de paix et de prospérité qu'ait jamais connu le Japon.

Après la bataille de Sekigahara, Miyamoto Musashi erra à travers le Japon afin perfectionner sa maîtrise du sabre, s’adonnant à de nombreux duels et rencontrant de nombreux maîtres de Kenjutsu.

Musashi arriva à Kyoto vers l'âge de 21 ou 22 ans. Il y débuta une série de duels avec le très prisé clan Yoshioka. Le clan était célèbre pour son Yoshioka Ryu, un style de kenjutsu réputé à travers tout le Japon, fondé vers 1532 par Yoshioka Kempo.

L'école Yoshioka.

Le style Kenjutsu du clan Yoshioka faisait partie du Kyohachiryu, les huit grands styles kenjutsu à Kyoto. Les maîtres de sabre du clan Yoshioka étaient, depuis quatre générations, les instructeurs de la puissante famille Ashikaga.

Duel 1 - Yoshioka Seijuro

Yoshioka Seijuro, maître de l'école Yoshioka et chef de la famille Yoshioka a été défié en duel par Musashi. Seijuro accepta le duel et les deux hommes qui avaient convenu de s’affronter sur le parvis du temple de Rendai-ji dans le nord de Kyoto le 8 Mars 1604.

Faisant partie de sa stratégie technique, Miyamoto Musashi arriva en retard le jour du combat. Seijuro fut fortement irrité et perdit son sang-froid, jugeant le comportement de Musashi inacceptable. Comme convenu précédemment, le duel eut lieu avec un bokuto (sabre en bois) : un seul coup était nécessaire pour déclarer le vainqueur.

Les deux combattants prirent leurs positions et l’affrontement débuta. En un instant, Musashi frappa l'épaule de Seijuro avec son sabre de bois, le faisant chuter et lui cassant le bras gauche. Musashi fut nommé vainqueur. Son âme tourmentée par le déshonneur, Yoshioka Seijuro se retira de la vie guerrière et devint moine dans un temple zen.

Son frère Yoshioka Denshichiro, un samourai brillant, devint donc le chef de la famille Yoshioka. Il défia Musashi en duel afin de regagner l'honneur de sa famille et venger la défaite de son frère.

Duel 2 - Yoshioka Denshichiro

Le duel devait avoir lieu au Sanjusangendo, un temple bouddhiste dans le district de Kyoto appelé Higashiyama, célèbre pour ses mille statues de Kannon, la déesse shinto de miséricorde et de compassion.

Comme lors de son dernier duel, Miyamoto Musashi arriva à nouveau en retard pour affronter Denshichiro. Cette fois-ci, ce fut un duel à mort. Musashi était armé d'un bokuto et Denshichiro d’un bâton renforcé avec des anneaux en acier.

Musashi était mentalement, techniquement et physiquement plus fort que son adversaire. Quelques secondes après le début du duel, Musashi frappa Denshichiro d’un seul coup à la tête avec son sabre de bois, le tuant instantanément.

Le clan Yoshioka était désespéré par la mort de Denshichiro Yoshioka, le second chef de la famille à être vaincu par Miyamoto Musashi. Yoshioka Matashichiro, agé de 12 ans, fut nommée chef du clan et défia Musashi en duel. À ce stade, le clan Yoshioka était prêt à faire n'importe quoi pour restaurer son honneur et sa réputation : ils décidèrent alors de tendre un piège à Musashi.

Duel 3 - Yoshioka Matashichiro

Cette fois le clan Yoshioka décida que le duel entre Yoshioka Matashichiro et Miyamoto Musashi aurait lieu la nuit. Or, demander un duel de nuit était inhabituel : Musashi s’en méfia. Il décida donc d'arriver au “rendez-vous” bien avant l’heure convenue et attendit, caché dans les buissons, l’arrivé de son adversaire.

Matashichiro arriva sur le lieu du duel vêtu d'une armure complète (O-Yoroi), accompagné de quelques dizaines de samurai biens armés: sabreurs, archers, fantassins, tous déterminés à tuer Musashi. Ils se cachèrent tous à proximité afin de piéger Musashi, Matashichiro agissant comme appât.

Musashi, caché dans les buissons, regardait l'action et attendait patiemment, le bon moment pour agir. Soudain, il quitta sa cachette, tira son katana et se précipita vers le garçon, lui coupant la tête d’un seul coup. Quelques secondes plus tard les hommes de Matashichiro se rassemblèrent autour de Musashi, essayant de l'empêcher de s'échapper.

"En infériorité numérique, avec ses deux épées en mains, Musashi se fraya un chemin à travers les rizières..."

En infériorité numérique, avec deux épées en mains (katana et wakizashi), Musashi se fraya un chemin à travers les rizières, et réussit à s’échapper bien que poursuivi par des dizaines d'hommes. Avec la mort de Yoshioka Matashichiro, le clan Yoshioka Kenjutsu et son école furent anéantis.

Plus tard, Miyamoto Musashi développa son style de kenjutsu qui fut d’abord nommé Emmei-Ryu, et plus tard Niten-Ichi-Ryu (littéralement : l’école divine des deux sabres qui ne font qu’un).